Le discours de Paris comme écriture moderniste? Les regards du flâneur dans Stad i ljus d’Eyvind Johnson et Alberte og friheten de Cora Sandel

Authors

  • Sylvain Briens Department of Scandinavian Studies, University of Marc Bloch

DOI:

https://doi.org/10.7557/13.1676

Keywords:

Stad i Ljus, Eyvind Johnson, Alberte og Friheten, Cora Sandel

Abstract

 

Author Biography

Sylvain Briens, Department of Scandinavian Studies, University of Marc Bloch

Sylvain Briens est directeur du département d'études scandinaves de l'Université Marc Bloch de Strasbourg (France) et Maître de conférence en littérature et civilisation scandinave. Il est coordinateur du projet de recherche « Capitales culturelles et Europe du Nord ». Il a soutenu une thèse de doctorat en littérature scandinave à l'Université Paris-Sorbonne en 2003 (Ingénieurs lyriques. Train, téléphone et génie littéraire suédois, paru en 2004 aux éditions L'Harmattan) et a obtenu un diplôme d'ingénieur en télécommunications à l'Institut National Polytechnique de Grenoble en 1995.

Downloads

Published

2007-05-01

How to Cite

Briens, Sylvain. 2007. “Le Discours De Paris Comme écriture Moderniste? Les Regards Du flâneur Dans <i>Stad I ljus</i> d’Eyvind Johnson Et <i>Alberte Og friheten</i> De Cora Sandel”. Nordlit, no. 21 (May):71-89. https://doi.org/10.7557/13.1676.